La Trousse-pinette, Troussepinette ou vin d’épine

Cet apéritif typiquement vendéen était autrefois fabriqué clandestinement.
La consonance de ce nom fait sourire ‘trousse pinète’! La recette remonte, semble-t-il, à des temps anciens où l’on aromatisait le vin (peut être aussi pour l’arranger).

Il fallait ‘re-trousser’ les manches pour cueillir ‘l’épine’.
Une autre origine possible du nom : pour se servir directement à la barrique, on utilise un petit ‘trou’ percé dans le fût que l’on obstrue avec une ‘pinette’ qui est une petite cheville.

La Troussepinette est un ‘apéritif à base de vin’ concocté à partir de jeunes pousses “d’épine noire” (petit prunelier sauvage). Cueillies au printemps, elles macèrent pendant quelque temps dans le vin rouge additionné de sucre et agrémentée d’un peu de ‘gnôle’.
Aujourd’hui la recette s’est déclinée en différentes versions qui n’ont de limite que l’imagination de son créateur : utilisation du vin blanc et autres fruits : fruits rouges, poire, … pèche de vigne, griottes, reine-claude, agrumes, …)

La Troussepinette se déguste frais sans glaçons à l’apéritif ou sur un dessert.

La Cave des Rochettes présente les Troussepinette :

  • Épines Noires 14,4% vol. : agréable parfum de noyau.
  • Fruits rouges 14,4% vol.  : arômes très expressifs des fruits rouges. Élégance en bouche
  • Poire Williams de Luçon 17% vol. : pour les amateurs, la poire Williams est très présente.
    Tarif ~ 11€50 – 13€90

Selon les producteurs, on la trouve sous d’autres noms commerciaux :  Troussepinète, Trousse-pinette, TrousEpinette, Touspinette …