Le vin sans alcool

Le vin sans alcool est bien souvent un vin désalcoolisé.
Dans la définition du vin, il est nécessaire de retenir que le sucre contenu dans les raisins est transformé en alcool par les levures.
L’alcool est le deuxième constituant du vin en volume après l’eau. Il est difficile de l’extraire sans entraîner d’autres composés, en particulier les arômes.
Cet alcool a un rôle essentiel dans la perception sensorielle du vin. Il tempère la sensation d’acidité, rehausse la note sucrée et contribue au moelleux en bouche. Sans alcool, le vin est perçu comme plus acide et plus astringent. Un peu comme lorsqu’on ajoute de l’eau dans son vin !
Les vins de degré alcoolique inférieur à 10 % manquent de caractère et ne sont pas gustativement comparables à des vins qui titrent souvent aujourd’hui entre 12,5% et 14,5% vol/alcool.
Il ne faut pas s’attendre à déguster du vin pour les boissons entre 0% et 9% vol/alcool.

Néanmoins on peut rechercher pour certaines occasions des boissons sans alcool :

– Les réglementations concernant l’alcool au volant.
– la prise de médicaments.
– Une envie de modération lors d’un déjeuner de travail
– organisation d’un pot dans une entreprise
– terminer sagement une soirée
– sportifs
– femme enceinte
– Les personnes qui font attention à leur ligne

Vin sans alcool
Pour l’apprécier, il faut prendre le parti de déguster une “Boisson sans alcool à base de vin” et non pas un vin.
Ces “vins sans alcool” s’adressent donc à toutes les personnes ne souhaitant pas boire d’alcool, afin de trinquer avec tout le monde, lors d’événements conviviaux.
Les vins désalcoolisés permettent de garder “l’esprit du vin”, et peuvent offrir aujourd’hui une alternative séduisante. Ils permettent de terminer une soirée avec des amis qui rentrent en voiture.

La Cave des Rochettes s’intéresse à ce type boisson, mais n’a pas d’offre à ce jour.